Le Pays de Retz

Accueil » Le Pays de Retz » Présentation du territoire
A+ R A-

Présentation du territoire

pdr cartographiepetr2017 internet   copie

A – Éléments géographiques

Avec plus de 150.000 habitants sur 140.000 ha, le Pays de Retz est le deuxième bassin de population de la Loire-Atlantique, après celui de la Métropole Nantes – Saint-Nazaire. Il s'étend sur 70 km de long et 30 km de large. Bien que largement rural, il est le point de rencontre de l’influence conjuguée du littoral, de l’estuaire, de l’aire urbaine de Nantes, et des abords du lac de Grand-Lieu.

Son cadre physique est caractérisé par l’influence de l’eau :
- plus de 50 km de côtes océaniques,
- près de 25 km d’estuaire de la Loire,
- la présence du lac de Grand-Lieu, plus grand lac de plaine français l’hiver,
- marais et vallées : plus de 1 000 km de rivières (Boivre, Acheneau, Tenu, Falleron, Logne, Ognon, Boulogne, …) et canaux (Martinière, Haute Perche, ...) associés à la présence de zones de marais plus ou moins vastes (marais de Vue, marais de l’Acheneau, marais Breton, …).

Le territoire du Pays de Retz présente un relief peu marqué, caractérisé par de vastes plaines et vallées largement ouvertes à l’exception de la vallée de Logne et de ses plateaux.

Les caractéristiques géologiques du sous-sol du Pays de Retz permettent également de souligner l’intérêt que représente ce territoire pour les activités d’extraction et de production de granulats, avec un potentiel encore important.

alt

B - Contexte paysager

Le Pays de Retz est caractérisé par un paysage d’une grande variété, façonné par l’histoire et la diversité des activités qu’il accueille.

C’est un territoire rural et océanique composé de paysages remarquables reconnus et de paysages banals à valoriser : paysages naturels et urbains de la côte de Jade, paysages de l’estuaire, paysages de marais, paysages du lac de Grand-Lieu, paysages ruraux, paysages urbains.

alt

On peut distinguer trois grands ensembles de territoires :
- le littoral,
- le périurbain,
- la diagonale verte.

Ces ensembles connaissent des dynamiques particulières de développement côtier, de périurbanisation, de développement endogène. Chacune de ces dynamiques, auparavant très localisée, concerne aujourd’hui, et de façon croissante les territoires voisins. Le territoire médian, diagonale verte, connaît en même temps l’influence de l’aire urbaine de Nantes, et celle de la proximité du littoral. On peut s’attendre à ce que la pression urbaine continue à se développer de manière sensible sur ce territoire.

En savoir plus :
Société des historiens du Pays de Retz: http://www.shpr.fr
Atlas des paysages de la Loire-Atlantique : http://www.paysages.loire-atlantique.gouv.fr

C – Contexte démographique

Depuis le début des années 2000, ce territoire connaît une croissance démographique supérieure à 2% par an. La population, toutes classes d’âge confondues, progresse presque 2 fois plus vite que celle du département.

alt

La taille des ménages baisse, les besoins en logements progressent.

En savoir plus :
Agence d’urbanisme de la Région Nantaise (AURAN), Les Essentiels :
http://www.auran.org/sites/default/files/publications/essentiels/21_15_Essentiels_SCoT_Pays_de_Retz.pdf