Projet Alimentaire Territorial

I. Qu’est-ce-qu’un Projet Alimentaire Territorial ?

Rappel réglementaire (article L. 111-2-2 du Code rural et de la pêche) : 1- Art. L. 111-2-2. Les projets alimentaires territoriaux sont élaborés de manière concertée avec l’ensemble des acteurs d’un territoire et répondent à l’objectif de structuration de l’économie agricole et de mise en œuvre d’un système alimentaire territorial. Ils participent à la consolidation de filières territorialisées et au développement de la consommation de produits issus de circuits courts, en particulier relevant de la production biologique.

Un PAT doit décliner le Programme National pour l’Alimentation

Source RnPAT

2018 : Le PETR est lauréat de l’Appel à projet régional « Elaboration d’un Projet Alimentaire Territorial »

Une subvention de 42 000 € lui a été accordée pour élaborer son Projet Alimentaire Territorial, visant d’ici fin 2020, la validation d’un programme d’actions concertées en faveur d’une alimentation de qualité et de proximité dans le Pays de Retz.

Un comité de pilotage ad-hoc a été créé pour suivre cette démarche, il est présidé par B. MORILLEAU, Président du PETR et y siègent les élus en charge de la restauration scolaire des 38 communes ; la restauration collective étant le premier levier d’action publique en faveur d’une alimentation de qualité et de proximité.

Dossier de candidature du Pays de Retz, à savoir les éléments de contexte favorable à la mise en œuvre de cette politique.

II. Un projet concerté

Durant une année, les services du PETR et l’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération Nantaise (AURAN) ont rencontré et questionné les acteurs du territoire (producteurs, distributeurs, cuisiniers, associations de consommateurs…) et exploité des données statistiques avec le soutien des acteurs institutionnels (Chambres consulaires, GAB 44, FD CIVAM, MSA…) afin d’établir un diagnostic du système alimentaire territorial, lequel a permis de faire ressortir les grands enjeux du territoire en matière d’alimentation.

Synthèse du diagnostic et des enjeux du Projet Alimentaire Territorial du Pays de Retz.

Deux séminaires ayant attiré chacun plus d’une centaine de participants ont eu lieu en 2019, un 1er pour communiquer sur la démarche et valoriser les initiatives du territoire ; un second en décembre 2019 pour présenter et échanger sur le diagnostic, les enjeux et proposer collectivement des pistes d’actions.

Synthèse du séminaire de lancement – 6 juin 2019

Séminaire Projet Alimentaire Territorial, 6 juin 2019, Sainte-Pazanne

Repartant des actions proposées le 12 décembre 2019, le PETR a organisé une concertation en ligne du 5 janvier au 17 février 2021. Ouverte à toute personne qui vit ou travaille sur le territoire, elle visait à donner des priorités aux enjeux et actions du futur PAT. 558 personnes y ont répondu.

En parallèle de cette concertation en ligne, le PETR rencontre et échange autour de ces enjeux et actions avec les futurs partenaires privilégiés du PAT : EPCI, communes, chambres consulaires, organisations professionnelles agricoles, entreprises agro-alimentaires, associations, institutions.

L’analyse et la synthèse de l’ensemble de ces données a permis d’écrire le plan d’actions qui a été présenté à l’ensemble des partenaires du PAT, réunis en séminaire, le 10 juin 2021. Cette rencontre a permis aux partenaires d’émettre leur avis sur le plan d’actions finalisé.

III. Le plan d’actions en faveur d’une alimentation de qualité et de proximité

Le plan d’actions du Projet Alimentaire Territorial porté par le PETR a été validé en juin 2021 par le comité syndical, c’est-à-dire l’instance décisionnaire composé des élus des quatre intercommunalités qui le composent : Grand Lieu Communauté, Communauté de communes de Sud Estuaire et de Sud Retz Atlantique et Pornic Agglomération Pays de Retz.

IV. Des actions en cours

Le PETR porte déjà certaines actions en matière de restauration collective, de transition agricole et de développement des débouchés économiques pour les producteurs du Pays de Retz.

Les intercommunalités du Pays de Retz portent toutes les quatre des actions visant la lutte contre le gaspillage alimentaire dans le cadre de leurs Plans Locaux de Prévention de Déchets,  assurent la promotion économique des producteurs en vente directe, et leurs Plans Climat Air Energie Territoriaux les engagent dans le PAT du Pays de Retz.

Enfin, les communes du Pays de Retz agissent via la restauration scolaire et le soutien aux associations locales œuvrent à la sensibilisation des habitants.

Exemple d’action en cours

Les principaux financeurs

L’élaboration du PAT a démarré grâce au financement de la DRAAF, de l’ADEME et de la Région Pays de la Loire en 2018.

Pour le deuxième fois en 2021, le PETR est lauréat de l’appel à projet régional PAT. Les financeurs acceptent de soutenir le PETR dans la mise en œuvre du plan d’actions entre 2021 et 2024 à hauteur de 49 500€.